Une introduction au Blues (1ère partie)

Nous allons travailler sur un blues de 12 mesures comprenant trois accords majeurs différents (ce qui est somme toute assez courant, pour ne pas dire classique).

Les mesures feront chacune quatre temps (quatre battements de pied ou de métronome) et les accords seront majeurs (C, F, G…) ou septièmes (C7, F7, G7…).

Les accords seront ceux des degrés I, IV et V.

Un degré? Qu’est-ce donc que cela?

Une petite parenthèse

Ces trois accords ne sont pas choisis au hasard.

Pour expliquer cette histoire de degrés, parlons d’abord de la gamme majeure. Vous connaissez celle de Do qui est composée des notes : do, ré, mi, fa, sol, la, si (plus couramment nommés dans le monde anglo-saxon : C, D, E, F, G, A, B). Toutes  les gammes majeures se construisent sur le modèle de la gamme majeure de Do (même écart entre les différentes notes).

do +1ton-> +1ton-> mi +1/2ton-> fa +1ton-> sol +1ton-> la +1ton-> si +1/2ton-> do

Ré est la seconde note de la gamme de Do, mi est la troisième note (la tierce), fa : la quatrième (la quarte), sol : la cinquième (la quinte), la : la sixième (la sixte), si : la septième.

Et bien on peut faire la même chose avec les accords mais plutôt que de parler de seconde, tierce, etc. on parlera plutôt de degrés et on les notera en chiffres romains (II, III …).

Le fait de construire une gamme en accords porte le doux nom d’harmonisation d’une gamme. Je ne vais pas expliquer ici comme faire, juste vous montrer avec le tableau à droite ce que donne l’harmonisation de la gamme de Do avec des accords de trois notes.

I

II

III

IV

V

VI

VII

Do

Rém

Mim

Fa

Sol

Lam

Simb5

Ou si vous préférez

I

II

III

IV

V

VI

VII

C

Dm

Em

F

G

Am

Bmb5

Fin de la parenthèse

Je disais donc que les accords dont nous avions besoin étaient les degrés I, IV et V.

Voici ces accords regroupés dans sept tonalités différentes.

Le 1er degré est celui qui donne la tonalité du morceau. Ainsi, si vous voulez jouer un blues en La, vous devrez utiliser les accords : La (I), Ré (IV) et Mi (V).

Rien ne vous empêche de jouer des blues dans d’autres tonalités (Do#, Fa#, Sib…) et de compléter ce tableau.

I

IV

V

Do

Fa

Sol

Sol

La

Mi

La

Si

Fa

Sib

Do

Sol

Do

La

Mi

Si

Mi

Fa#

I

IV

V

C

F

G

D

G

A

E

A

B

F

Bb

C

G

C

D

A

D

E

B

E

F#

Et maintenant, la structure de notre blues :

I

I

I

I

IV

IV

I

I

V

IV

I

 V

Très bien, mais qu’allons-nous en faire?

Et bien nous pouvons …..

Jouer les croches de façon ternaire

Les croches sont des notes qui valent un demi-temps. Par mesure, il y en aura donc huit que nous jouerons par exemple B H B H B H B H (Bas Haut Bas Haut…).

Pour faire simple : jouer les croches ternaire signifie que les croches grattées vers le bas dureront un peu plus de temps que les croches grattées vers le haut.

: c’est ce joli dessin qui indique que les croches devront être jouées ternaire.

Voici un exemple sur un accord de Sol (G) : 2 mesures sont jouées binaire et 2 autres sont jouées ternaire.

Première variation sur les accords

Ajouter la sixte à l’accord et passer de la quinte à la sixte.

Nous allons d’abord travailler dans la tonalité de Sol (G). Sol sera notre degré I, Do (C) le degré IV et Ré (D) le degré V. Et pour faire joli je décide que les accords IV et V seront des accords 7ème.

Pour l’accord de Sol, la quinte est ré (D : 3ème corde, 2ème case) et la sixte est mi (E : 3ème corde, 4ème case).

Pour Do7 (C7), sa quinte est sol (G : 4ème corde à vide) et sa sixte est la (A : 4ème corde 2ème case).

La quinte de Ré7 (D7) est la (A : 1ère corde à vide), et sa sixte est si (B : 1ère corde 2ème case).

Vous avez maintenant tous les éléments pour jouer un blues en Sol en rajoutant des enrichissements aux accords. Reprenez la structure du blues et remplacez chaque accord par les petits enrichissements que nous venons de voir (les % indiquent une répétition de la mesure précédente).

Dans la seconde partie de ce tutoriel, nous verrons comment rajouter d’autres enrichissements et modifier la grille pour qu’elle soit un peu moins monotone….